la SPACE

 

Dans Perdu à Pepinster, un groupe de chercheurs en neurosciences est lâché dans une forêt avec la mission de retrouver leur foyer. Alors que nous les suivons dans l’exploration de la région, nous naviguons à travers les notions de perception, de vision et de mémoire. Inspirée de méthodes d’entraînement militaires, un “dropping” est une pratique rituelle pratiquée en vue d’exercer les capacités d’orientation, renvoyant à un imaginaire d’aventure, de compétition et de camaraderie. Pour réaliser ce projet, Charlotte Lagro (NL, 1989) a collaboré avec un laboratoire de recherches sur le cerveau et les émotions dirigé par le Docteur Beatrice de Gelder de l’Université de Maastricht.

"/>